2021.09.23

Qair signe un accord de partenariat avec Bretagne Ocean Power sur l’éolien en mer flottant, l’hydrogène vert et l’hydrolien

Nantes, le 23 septembre 2021 – Le producteur indépendant d’énergie renouvelable Qair et Bretagne Ocean Power, le collectif de la région Bretagne dédié aux énergies marines renouvelables ont signé, lors du forum Seanergy à Nantes, un accord de partenariat pour contribuer ensemble au déploiement des filières de l’éolien offshore flottant, de l’hydrogène renouvelable et de l’hydrolien en Bretagne.

La région, qui s’est forgée une identité à la hauteur de ses ressources maritimes, est engagée dans une transition énergétique visant à réduire son recours aux importations d’énergie électrique. Sa stratégie globale, cristallisée autour de la Breizh COP, vise notamment la production d’électricité à partir d’énergies marines renouvelables, un objectif qui fait écho à l’appel d’offre éolien flottant de 250MW en Bretagne Sud auquel participe le groupe Qair.

 

Un partenariat ancré dans le territoire breton

Qair, groupe français indépendant pionnier des énergies renouvelable depuis plus de 30 ans et présent aujourd’hui dans 16 pays et 14 localités en France exploite aujourd’hui 500MW. En phase de construction / financement pour 700MW supplémentaire, Qair vise une capacité de 5GW dans les 5 prochaines années en s’appuyant sur une stratégie multi-locale et multi technologies : éolien terrestre et offshore, solaire, hydro-électricité, éco-combustion, hydrolien et hydrogène vert.

Désormais implanté à Lorient, le groupe s’implique via l’intermédiaire de son responsable local qui travaille d’ores et déjà main dans la main avec tous les acteurs locaux au rayonnement des savoir-faire bretons et, plus particulièrement :

 

  • Les collectivités publiques : en associant le plus en amont possible des projets de nombreuses agglomérations bretonnes, la Région Bretagne, le comité des partenaires Hydrogène bretons, Morbihan énergie ;

 

  • Les clusters et organisations relatives aux entreprises bretonnes : Bretagne Ocean Power, Bretagne Pôle Naval, le Pôle Mer, France énergies marines, la CCI, l’UDEM ;

 

  • Les industriels bretons : l’Interprofession du Port de Lorient et l’ensemble des sous-traitants potentiels sur l’ensemble du territoire breton ;

 

  • Des universités telles que l’Université Bretagne Sud et l’Université Bretagne Occidentale ;

 

  • Les associations environnementales et les citoyens, afin de travailler en concertation et d’impliquer les citoyens à la transition énergétique de leur région ;

 

  • Les activités culturelles avec, par exemple, le Festival Interceltique de Lorient.

Logo des acteurs locaux rencontrés par Qair en Bretagne

Le déploiement de l’éolien flottant

Via cette charte signée avec Bretagne Ocean Power, Qair s’engage à privilégier la compétence la plus proche à chaque étape du projet et à continuer de solliciter l’ensemble des acteurs industriels, scientifiques, universitaires et académiques, mais aussi les associations environnementales locales et les pêcheurs.

De l’utilisation des ports de Brest et de Lorient pour les projets éoliens en mer à l’emploi du savoir-faire local en passant par le recours aux moyens nautiques bretons, le groupe aura à cœur de maximiser les retombées économiques sur le territoire.

Véritable marque de fabrique du groupe Qair, l’implication des parties prenantes a déjà fait ses preuves sur le projet de ferme pilote flottante EolMed, se traduisant par des consultations et des ateliers citoyens, mais également une ouverture du capital du projet aux acteurs locaux ainsi qu’aux particuliers. Des pratiques que Qair entend clairement promouvoir en territoires bretons.

La réussite des projets de parcs commerciaux éoliens flottants en Bretagne Sud s’appuiera donc sur les échanges qui se tiendront dans le cadre du Partenariat Qair – Bretagne Ocean Power et qui s’efforceront de recueillir les besoins liés aux différents processus industriels et infrastructures bretonnes afin d’anticiper d’éventuels emménagements nécessaires.

L’émergence d’une filière bretonne d’hydrogène renouvelable

Dans la continuité de son projet Hyd’Occ, une usine de production d’hydrogène vert implantée en zone portuaire à Port-la Nouvelle et qui produira à terme 6000 tonnes d’hydrogène par an, Qair souhaite mettre son savoir-faire en la matière au service de la région Bretagne.

À ce titre, comme il le fait en Occitanie avec l’AREC, présent au capital du projet Hyd’Occ, le groupe envisage de développer des projets industriels de production d’hydrogène renouvelable en partenariat avec le territoire breton.

Qair envisage notamment de s’appuyer et d’alimenter la feuille de route régionale en répondant aux futurs appels à projets, et s’engage à promouvoir un lien actif entre les parcs éoliens en mer flottant et la production d’hydrogène vert.

 

Vers un développement de l’hydrolien en Bretagne

Convaincu du potentiel de l’hydrolien en France, Qair s’est associé au concepteur et fabricant français d’hydroliennes HydroQuest pour créer la société FloWatt afin de développer sur la concession du Raz-Blanchard la ferme pilote la plus puissante au monde.

Avec son importante façade maritime, la France dispose d’un potentiel d’environ 3,5GW d’énergie hydrolienne. Le site du Raz-Blanchard pourrait à lui seul générer 3GW, des gisements additionnels de plusieurs centaines de mégawatts se situeraient quant à eux autour de l’ile d’Ouessant et au large de Bréhat.

Qair mettra donc à profit toute son expérience acquise sur FloWatt pour appliquer son savoir-faire au développement de fermes commerciales hydroliennes en Bretagne.

 

À propos de Qair

Qair est un producteur indépendant d’énergie renouvelable, qui développe, finance, construit et exploite, pour compte propre, des projets éoliens, solaires, hydroélectriques et de production d’hydrogène vert. Présent dans 16 pays en Europe, en Amérique Latine, en Afrique et en Asie, Qair compte 300 collaborateurs engagés au service de la transition énergétique et a pour ambition de devenir un leader indépendant de l’énergie responsable.

Sa filiale Qair Marine, dédiée au développement des Énergies Marines Renouvelables, détient majoritairement le projet EolMed, parc éolien en mer flottant au large de Gruissan (Aude) de 30 MW et a contribué à la maintenance et à l’exploitation de FloatGen, première éolienne flottante française. (qair.energy)

Contacter Qair

communication@qair.energy